Offrez-vous trop de jouets à vos enfants ?

jouets

Offrez-vous trop de jouets à vos enfants ?

Pourquoi jouer sans jouets pourrait-il être bénéfique ?!

Dominique Loreau, Leo Babauta, Fumio Sasaki… ces noms vous disent-ils quelque chose ?

Si oui, alors continuez votre lecture, la suite devrait vous intéresser.
Si non, alors restez avec moi, cet article pourrait vous faire découvrir un concept intéressant ! Surtout, si comme beaucoup de parents, vous en avez assez des jouets qui traînent dans le salon !

A quoi servent les jouets ? Pourquoi nos enfants ont-ils besoin de jeux ou de jouets ?

Comme je le dis souvent : Jouer est le travail principal des enfants. C’est à travers le jeu que l’enfant va apprendre, se construire une image du monde qui l’entoure, comprendre comment interagir avec son environnement. Le jeu est essentiel, il aide l’enfant à grandir.

Mais l’effet pervers de ce message, est qu’on va avoir tendance à accumuler des jeux et des jouets (c’est aussi l’effet pervers de la publicité, qui donne envie aux enfants…. et aux parents… d’avoir tous ces « super jouets qu’on voit partout et qui ont l’air trop cool ! »).
Et puis… quel bonheur de voir leur petite bouille souriante quand on leur achète un nouveau jouet !

Alors… Pourquoi s’en priver ?!

Des statistiques ont montré qu’en Grande Bretagne les enfants possèdent en moyenne 238 jouets !! Oui, vous avez bien lu (je pense qu’en France on aurait le même résultat). Par contre leurs parents estiment qu’ils ne jouent qu’avec une douzaine en général, et souvent les mêmes… !

Une étude a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Toledo aux Etats-Unis en 2017. Vous pouvez lire les résultats (en anglais) ici.

Elle permet de comprendre que le fait d’avoir trop de jouets pour un enfant, est néfaste.

Voyons ensemble pourquoi :

1ère raison : les enfants prendront plus soin de leurs jouets s’ils en ont moins.

Bon… Alors franchement, je commence par celle-ci, mais c’est la raison qui me convainc le moins…

Quand je vois combien mes enfants sont capables de casser de jouets, je suis atterrée ! Et pourtant ils n’en ont pas beaucoup !

Pourtant, c’est vrai qu’en théorie si l’enfant a moins de jouets, on pourrait penser qu’il en prendra plus soin puisqu’il n’aura rien pour remplacer. Mais chez moi en tous cas, ça ne se vérifie pas !

… ou alors, c’est juste que mes enfants sont un peu bourrins… mouais… après tout, peut-être ! Qu’est ce que ce serait s’ils avaient tous les jouets qu’ils veulent !!

2ème raison : le fait de diminuer le nombre de jouets augmente la créativité

Voilà un point qui m’intéresse particulièrement en revanche !

Vous le savez peut-être, je crée des histoires audio justement pour aider les enfants à développer leur créativité, parce que je suis convaincue que leur enseigner la passivité dès l’enfance (notamment en leur donnant l’habitude de rester passif devant des dessins animés), est un frein à leur épanouissement (tant immédiat que futur !).

En ayant moins de jouets, et des jouets plus simples l’enfant va apprendre à utiliser sa créativité pour répondre à ses besoins du moment.

Pourquoi avoir besoin d’un garage playmobil tout prêt, alors qu’avec des légos on peut construire un garage sur mesure, et même transformer ce garage en château quelques temps après ?!

Ici par exemple, on garde les cartons, et boîtes en tous genre, et Augustin adore les découper pour en faire des châteaux, et autres maisons. La dernière fois il avait créé un système ingénieux pour faire un pont-levis plus vrai que nature ! J’ai été bluffée !

3ème raison : L’enfant va développer sa capacité d’attention.

Les chercheurs ont découvert que les enfants qui avaient accès à moins de jouets allaient naturellement prendre plus de temps pour trouver différents usages du même jouet, et découvrir pleinement le jouet qu’ils ont entre les mains. Leurs jeux duraient aussi plus longtemps.

Un enfant qui a accès à une multitude de jouets au contraire va aller de l’un à l’autre, sans approfondir ses jeux. Il va passer du coq à l’âne, et prendra l’habitude de ne pas rester concentré sur une tâche précise.

Le Dr. Calry Dauch qui a participé à l’étude explique :

Pour les enfants ayant accès à plus de jouets, les autres jouets ont été une source de distraction. Pendant leur jeune âge, les enfants ne maîtrisent pas encore complètement leur faculté d’attention. Leurs jeux sont donc aussi dérangés par ces facteurs de distraction. Quand ils ont accès à moins de jouets, les enfants vont au contraire apprendre à se concentrer, et à explorer de façon créative.

Dr. Carly Dauch

4ème raison : Les enfants se disputent moins

On pourrait penser qu’au contraire plus il y a de jouets, moins il y a de disputes, puisque chacun pourra trouver de quoi s’occuper.

Pourtant, c’est tout à fait l’inverse qui se passe. Je remarque souvent que mes fils jouent ensemble et collaborent pour construire des jeux ensemble, plutôt que de se disputer pour un jouet ou pour un autre (je précise quand même que tout est relatif… !)

Moins ils ont de jouets, et plus les enfants apprennent à communiquer, partager, échanger. Toutes ces facultés sociales sont un enseignement riche pour leur vie actuelle et future.

5ème raison : c’est un bon départ dans la vie

Je vous parlais plus haut de Dominique Loreau, Leo Babauta, Fumio Sasaki. Ce sont des personnes qui s’intéressent au minimalisme. Ce concept va à l’encontre de la surconsommation prônée par les médias.

D’après les personnes qui pratiquent le minimalisme au quotidien, cela apporte de grands bienfaits. Ils expliquent que cela leur permet de se sentir plus sereins, et d’avoir l’esprit plus libre.

Non seulement le fait de posséder moins de choses permet de se désencombrer (avons-nous réellement besoin de tous ces vêtements, toute cette vaisselle, tous ces appareils ?), d’avoir plus de place, et de se sentir mieux chez soi ; mais le minimalisme apporte aussi la tranquillité d’esprit et aide à se ressourcer.

Comme vous pourrez le lire ici, ma mission est d’aider les enfants à devenir acteurs de leur vie en leur proposant des divertissements qui les aide à développer leur créativité.

Donner à nos enfants l’habitude de ne pas céder à toutes nos envies, et leur enseigner qu’il n’est pas nécessaire de posséder une multitude chose pour être heureux me semble être une leçon qu’il faut apprendre tôt !

Ils sauront que la surconsommation n’est qu’un moyen fertile de remplir un vide illusoire, et qu’elle n’est pas durable puisqu’elle épuise des ressources terrestres limitées et se construit aux dépens de toute une partie de la population.

Ce sera plus facile pour eux, lorsqu’ils devront faire leurs propres choix de vie, s’ils ne sont pas des marionnettes dans les mains des industriels.

Et vous, est-ce que vous faites en sorte de limiter la quantité de jouets de vos enfants ? Y voyez-vous un intérêt ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Pensez aussi à télécharger nos histoires gratuites en vous inscrivant ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.