Histoires audio ou lecture ?

lecture, livres, livre, histoires audio, histoire audio, enfants, enfant

Histoires audio ou lecture : faut-il faire un choix ?

Ce sujet revient souvent, que ce soit sur internet ou dans les conversations : « Est-il préférable de lire des histoires aux enfants, ou de leur faire écouter des histoires audio ? »

La question se pose aussi pour les plus grands et pour les adultes : « Est-ce tricher que d’écouter des livres plutôt que de les lire ?! »

Encore dernièrement une maman me disait :

Histoires audio, histoire audio, lecture, littéracie, litteracie, enfants, enfant
Histoires audio ou lecture : faut-il faire un choix ?

Tâchons d’y voir plus clair…

Les bienfaits des histoires sur les enfants

La lecture du soir (ou de la journée d’ailleurs) est vraiment quelque chose de très bénéfique pour les enfants.

Elle permet de :

  • Mettre en place tous les jours un moment de tendresse avec son enfant
  • Éveiller son intérêt pour l’apprentissage de la lecture et sa littératie
  • Aider l’enfant à donner du sens au langage
  • Lui permettre d’acquérir plus de vocabulaire que dans une conversation
  • Stimule sa confiance en lui grâce à l’identification aux héros
  • L’aide à comprendre la chronologie et la structure d’un récit
  • Développe sa capacité d’écoute et sa concentration
  • Stimule son imagination et sa créativité
  • Permettent à l’enfant de trouver en lui les ressources pour faire face aux situations de la vie

Et pourtant, malgré tous ces bienfaits, la lecture du soir devient de plus en plus rare…

La lecture du soir, un rituel en voie de disparition

Des études ont montré qu’aujourd’hui, à peine plus de 50% des enfants (de tous milieux confondus) bénéficient encore d’une lecture tous les soirs.

Ce chiffre paraît dramatiquement bas, mais il est à mettre en relation avec la vie actuelle (impression d’être dans une course permanente, omniprésence des écrans, familles dont les parents sont séparés, etc.).

Loin de moi l’idée de porter tout jugement. Mais c’est une réalité !

Dans ce cas, quand on connaît tous les bienfaits que les histoires ont sur les enfants, il est tout à fait préférable pour eux d’écouter des histoires audio plutôt que de n’avoir aucune histoire !

Et pour les parents qui lisent des histoires à leurs enfants ?

Alors, si la moitié des enfants n’ont pas droit à une lecture quotidienne, il n’en reste pas moins que l’autre moitié en bénéficie !

Dans ces cas-là, les histoires audio ont-elles un intérêt ?

Dans une récente étude réalisée en Finlande, Canice Maher prouve que les livres audio sont aussi importants que les livres papier.

D’après cette étude, les histoires audio apportent les mêmes avantages que la lecture. En combinant ces deux modes d’accès à la littérature, on augmente considérablement l’exposition des enfants aux histoires.

Et cela a une grande importance en ce qui concerne le développement du goût pour la lecture, comme l’explique le professeur Marie-Rose Moro :

L’on connaît depuis longtemps l’importance de la stimulation précoce. Ainsi, l’appétence pour la lecture des enfants entrant à l’école augmente avec le nombre de livres présents chez eux.

Pr Marie-Rose Moro

Le plaisir d’écouter des histoires, tout simplement !

Cette même étude démontre que chez les enfants lecteurs, le plaisir était plus grand lors de l’écoute que lors de la lecture elle-même.

Canice Maher explique qu’elle gardait des sessions d’écoute d’une dizaine de minutes et invitait les élèves à parler ensuite de ce qu’ils avaient entendu. Cela leur permettait d’être plus actifs, tout en restant plus concentrés, même lorsque c’était la première fois qu’ils avaient accès à des histoires audio.

Pour conclure cette étude, Canice Maher explique que les histoires audio sont intéressantes pour permettre aux enfants d’augmenter leurs interactions avec la littérature, et peuvent être un outil efficace pour les enfants dyslexiques, ceux ayant des problèmes de concentration, ou encore les enfants qui apprennent la langue.

Histoires audio : triche ou réel exercice littéraire ?

A la lecture de toutes ces informations, je dirais que permettre aux enfants d’accéder aux histoires audio leur apporte un réel bienfait.

D’ailleurs, c’est quelque chose que je vois au quotidien avec mes enfants.

C’est bien grâce à eux que je me suis intéressée aux histoires audio en premier lieu. Augustin pouvait passer des heures à en écouter, même quand il n’avait que 3 ans et semblait ne pas comprendre tout ce qui était dit. Léonard a une toute autre approche, et préfère les histoires courtes. Tous deux m’en réclament très régulièrement.

Au départ, je pensais que puisque je leur lisais beaucoup de livres, les histoires audio n’étaient pas nécessaires.

Pourtant mes fils adorent ces deux pratiques à peu près autant l’une que l’autre.

Je trouve donc que les deux sont importantes et complémentaires.

Bien sûr que les moments de lecture entre un parent et son enfant ont des bienfaits qu’il faut absolument conserver.

Mais puisque les enfants apprécient également l’écoute d’histoires audio, et puisque cela les aide à développer certaines facultés indispensables pour leur avenir, pourquoi devrions-nous faire un choix ?

On peut par exemple décider de réserver les histoires audio à certains moments de la journée, et la lecture à d’autres moments plus câlins.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires !

Et inscrivez-vous via le formulaire ci-dessous pour découvrir gratuitement nos histoires audio :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.