Chhhhut… ! J’écoute pour apprendre !

écoute, ecoute, enfants, enfant

Entendre ou écouter ?

Entendre et écouter sont deux choses différentes.

Avez-vous déjà vécu cette situation : vous venez de demander à votre enfant de ranger ses jouets, et il vous répond « oui, oui, maman » en faisant autre chose.
Quelques minutes après, vous revenez, et ses jouets ne sont toujours pas rangés. Il vous regarde tout surpris….

Votre enfant vous avait entendu(e), mais absolument pas écouté(e) !
(euh… ça marche aussi avec les conjoints !)

Entendre ne nécessite pas d’être attentif. Entendre est une faculté sensorielle qui passe par l’ouïe. C’est un acte automatique, et passif.

Ecouter, d’un autre côté, demande de faire un effort intellectuel. Il faut concentrer son attention. Quand on écoute, on agit, parce qu’on fait l’effort de comprendre, de retenir, d’être attentif.

Maintenant que la distinction est faite…

…pourquoi est-il important d’apprendre à écouter ?

Les enfants doivent apprendre à écouter très tôt. Au départ, ils ne parlent pas, et leurs apprentissages passent essentiellement par les sens, notamment l’écoute.

En écoutant, l’enfant apprend petit à petit à parler, et développe son vocabulaire. Puis, en grandissant, écouter lui permettra de continuer à développer ses capacités d’apprentissage, mais aussi à construire sa vie sociale, et ses relations aux autres.

Pourtant, écouter s’apprend…

Posons-nous quelques instants la question de ce qui fait travailler nos sens au quotidien…

Notre ouïe est très sollicitée partout : avez-vous remarqué comme nous avons toujours quelque chose à entendre ? Dans les magasins il y a de la musique. Dans la voiture nous allumons l’autoradio. A la maison nous avons la télé, la musique, etc. Quels sont les réels moments de silence dont nous bénéficions ?

Notre cerveau a BESOIN du silence. Dans ce tumulte et ce tintamarre permanent, nous perdons peu à peu l’habitude d’écouter. Nous sommes forcés de faire le tri. Notre cerveau a besoin de sélectionner ce qu’il écoute, et ce qu’il se contente d’entendre.

A côté de cela, notre vue par exemple est elle-aussi très sollicitée : Ecrans, vidéos, images, lumières, etc.

Dans tous les cas, cela nous incite bien souvent à être passif. Les images qui défilent sur nos écrans, les musiques permanentes, etc. : notre cerveau entend et voit, mais il n’écoute ni ne regarde pas vraiment.

Ré-apprenons à écouter !

Enseignons L’ECOUTE à nos enfants

Il est important de faire comprendre très tôt à nos enfants qu’écouter est primordial.

Que ce soit dans leurs apprentissages, dans leur future carrière, dans leur vie sociale : ils en auront toujours besoin.

Comment stimuler cette faculté ?

Tout d’abord, expliquons leur patiemment l’importance que l’écoute aura dans leur vie entière.

Enseignons aussi à nos enfants à couper les bruits superflus qui fatiguent le cerveau inutilement.

Incitons-les toujours à être acteurs de leur vie, et à prendre conscience des choses qui les rendent passifs.

Enfin, donnons leur très tôt le goût pour le fait d’être à l’écoute.

Et pour cela…

Quoi de mieux que les histoires audio ?!

Il faut cependant que :

  • L’histoire ne soit pas trop longue. Une histoire d’une dizaine de minutes est parfaitement adaptée à la capacité d’écoute de la plupart des enfants de 3 à 8 ans. Au delà de cet âge, on peut facilement augmenter la durée.
  • Le sujet intéresse l’enfant pour qu’il s’y immisce avec plaisir.
  • La voix qui lise soit agréable à écouter, avec des intonations qui aident à rester concentré.
  • L’histoire ainsi que la mise en voix et en musique soient vivantes, pour que l’enfant accroche et ait envie de faire l’effort d’écouter.

Une fois que toutes ces conditions sont réunies, et que la pratique des histoires audio est devenue une habitude, l’enfant apprendra à écouter petit à petit.

« Ecouter » et « plaisir » deviendront synonymes, et votre enfant aura développé cette faculté primordiale sans même s’en rendre compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.