Curiosité : atout ou faiblesse ? Faut-il être curieux ?

curiosité, curiosite, enfants, enfant, histoires audio, histoire audio

Faut-il être curieux ?

« La curiosité est un vilain défaut ! »

N’avez-vous jamais entendu cette phrase dans votre enfance ? Est-ce qu’on se serait trompé depuis toutes ces années ?

Qu’est-ce qu’être curieux ?

La curiosité naît quand on remarque qu’il manque quelque chose dans notre « savoir ». Cela entraînerait une frustration qui nous pousserait à vouloir combler ce manque.

Elle devient un vilain défaut quand elle se confond avec l’indiscrétion. Vouloir écouter une conversation qui ne nous concerne pas, faire la commère, etc. C’est totalement différent de la curiosité ! Et en même temps… pas tant que ça !
On reste dans l’envie de combler un manque d’information, mais dans ces cas-là, notre curiosité est liée à un sujet qui ne nous élève pas ; au contraire, elle nous ferait même perdre la confiance d’autrui.

En fait, quelqu’un de curieux est ouvert d’esprit, a une grande volonté d’apprendre, est plus à l’aise avec l’idée de sortir de sa zone de confort, plus adaptable, et plus créatif.

Curiosité et intelligence

Thomas Friedman, éditorialiste au New-York Times, et triple lauréat du prix Pulitzer, déclare que la curiosité est plus importante que l’intelligence.

Il a même établi une équation basée sur trois facteurs : le quotient de curiosité (CQ), le quotient de passion (PQ), et le quotient intellectuel (IQ).

Aujourd’hui, le quotient intellectuel est très utilisé et analysé. Pourtant, d’après Thomas Friedman, le quotient de curiosité et le quotient de passion ont une valeur bien plus importante que le quotient intellectuel.

Il explique que :

CQ + PQ > IQ

en déclarant que le quotient de curiosité et le quotient de passion sont de plus grands indicateurs de succès dans notre monde moderne, que le quotient intellectuel traditionnel.

Comment entretenir la curiosité ?

La curiosité semble naturelle chez les enfants. Ils posent des questions (parfois sans arrêt !), observent, cherchent à comprendre, à reproduire, etc.

Les sujets de leur curiosité varient selon les périodes, les étapes de leur développement, etc. Certains enfants s’ouvriront facilement sur les sujets qui les passionnent, d’autres au contraire auront tendance à être plus introvertis.

Comment être sûr de ne pas éteindre cette curiosité ? En tant qu’adulte, comment avoir un comportement qui encourage les enfants à s’épanouir dans leur quête de savoir ? Et en même temps, comment ne pas non plus trop « pousser » les enfants au risque de leur faire perdre une partie de leur personnalité ?

Comment apprennent vos enfants ?

Pour certains enfants, l’environnement scolaire est une bonne source d’épanouissement de la curiosité. Leur façon d’apprendre se base sur des faits, ils ont besoin de structures, et d’indications précises. Ils apprennent en allant du détail vers l’ensemble.

Pour une autre partie d’entre eux, l’apprentissage se fait plus du général vers le détail. Ces enfants aiment garder une vue d’ensemble. Ils ont également besoin de faire leurs propres expériences.

D’autres enfants ont surtout besoin de sécurité. Ils sont rassurés lorsqu’ils savent ce que l’on attend d’eux, aiment avoir des consignes, et les comprendre.

Une partie des enfants ont besoin d’être avec des personnes de confiance pour assouvir leur curiosité. Ils ont tendance à apprendre plus facilement lorsqu’ils sont entourés.

Enfin, un cinquième groupe d’enfants ne s’épanouiront qu’en faisant leurs propres expériences, trouvant eux-mêmes leurs propres solutions, réalisant des « projets ».

Connaître la façon d’apprendre de ses enfants n’est pas facile, mais permet pourtant d’apporter le soutien le plus approprié.

Cependant, ce n’est pas la seule condition pour aider notre enfant à conserver un esprit curieux.

Écouter, être ouvert, questionner

Créer un environnement où l’enfant se sente bien émotionnellement est donc indispensable pour cultiver sa curiosité. Il faut aussi lui enseigner quelques facultés indispensables pour qu’il reste curieux.

L’écoute :

Tout d’abord, il est nécessaire d’enseigner à nos enfants combien l’écoute est importante.

Il existe de nombreuses façons d’écouter.

Par exemple, on peut écouter pour répondre. Dans ce cas, une grande partie de notre activité cognitive sera utilisée à réfléchir à notre réponse, et donc concentrée sur nos propres pensées. Il y a des risques de ne pas capter toute l’information.

Si l’on écoute avec l’envie de comprendre, on se concentre sur ce que dit notre interlocuteur. On est dans un positionnement tout à fait différent, qui nous incite à être ouvert.

Accumuler de l’information et comprendre les tenants et les aboutissants d’une situation avant de résoudre un problème est indispensable. Pour cela, l’écoute est primordiale.

Et quoi de mieux pour apprendre à écouter que les histoires audio ?

Être ouvert d’esprit

Il est évidemment plus simple de se concentrer sur une seule chose à la fois. Notre tendance naturelle est donc d’éliminer des possibilités pour n’en retenir qu’une qui réponde à notre perception (on recherche très souvent des réponses qui confirment nos idées ou croyances initiales).

Pourtant, pour garder un esprit curieux, il faut accepter que nous ne détenions pas la vérité absolue, et rester ouvert aux autres opinions.

Là encore, un vieux proverbe vient illustrer ce propos :

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

La flexibilité mentale est donc indispensable pour conserver un esprit curieux. Elle s’entretient facilement à l’aide de petits jeux sympas.

Poser des questions

Après avoir bien écouté avec un esprit ouvert, il convient de poser des questions pour approfondir certains points, et éclaircir notre image de la situation. Cela permet de vérifier, préciser, remplir les manques.

Einstein disait qu’il faut toujours remettre en questions.

D’ailleurs, poser des questions est un des seuls moyens que je connaisse pour obtenir des réponses !

Et vous, comment aidez-vous votre enfant à conserver sa curiosité ? Répondez-nous en commentaire !

Pour recevoir nos histoires audio offertes, c’est ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.